26/11/2017

accueil-mdg1.gif (1380 octets) f2gr15.gif (202 octets)  fgr15.gif (168 octets) fd15.gif (168 octets)  

Le dernier convoi de déportés de Rennes  dit "train de Langeais"
Listes de déportés des 2  derniers convois  partis de Rennes début août 1944
(Liste TU)

Pour enrichir la mémoire du passé, nous recherchons des témoignages ou des documents  sur ce convoi de déportés  

Je souhaite  retrouver d'autres noms de déportés de ces  derniers convois. Si vous avez des informations  ou des documents ,

"Il y a une histoire à raconter pour chacun"

A - B - C - D- EF - G - H - IJ - KL- M- NO-P- QR- S - TU - VWXYZ -

 Liste des évadés ou libérés - Liste des femmes déportées ou libérées  Liste de lieux de déportation

TALEC Aimé, né le 28 septembre 1894 à Plouguerneau (Finistère), directeur de l'école publique de Ploudaniel. Oncle d'Yvonne Kervarec. Était responsable cantonal dans la Résistance. Arrêté le 3 juin 44 avec les membres du groupe Antibes, il est dans le convoi de prisonniers politiques qui quitte Rennes début août 1944 à destination de l'Allemagne. A Belfort, il est déporté le 29 août 1944 vers le KL Neuengamme. Autres lieux de déportation: Sandbostel, Bergen-Belsen où il décède le 13 février 1945. (Photo de 1931- famille Talec)

 

 

TANGUY Anne-Marie, née BIGOT le 28 mai 1887 à  Fougères (35).Membre du réseau  Eleuthère et Bordeaux-Loupiac, elle et sa fille Anne Paulette Redouté, accueillent des aviateurs alliés et transmettent des renseignements sur le déplacement des troupes ennemies. Arrêtées le 20 avril 1944 à Rennes, elles sont emprisonnées à la prison Jacques Cartier jusqu'au 2 août 1944, date à laquelle elles montèrent dans le dernier convoi parti le 2 août 1944 de Rennes vers Belfort (Train dit de Langeais). Transférée de Belfort vers Ravensbrück le 1er septembre 1944. (matricule 66866). Libérée le 9 avril 1945 par la Croix-Rouge à la frontière germano-suisse. Officier de la Légion d'honneur en 1962. Homologuée au grade sous-lieutenant. ADIV 6ETP2/75.Témoignage et biographie

 

TARDIF Gaston, né le 5 août 1913 à Rennes (35). Il faisait partie du mouvement  de résistance "Front National".( Nom de guerre: Tonton- Matricule 10248). Grade: Lieutenant en date du 10 mai 1944. En 1943, il forme des comités locaux du Front national au Grand-Fougeray, Saint-Sulpice-des-Landes et à Teillay. Il diffuse du matériel clandestin (tracts, journaux et brochures). En 1944, il forme des groupes de combat. Il fabrique de fausses cartes d'identité. Il aide les réfractaires (Tickets d'alimentation, vêtements). Il héberge un lieutenant américain tombé lors du bombardement de Nantes et lui donne toutes facilités, en liaison avec le service du Morbihan, pour rejoindre l'Angleterre. Il a été arrêté sur dénonciation d'un dénommé LE B.. le 30 mai 1944 au Grand-Fougeray où il était instituteur public en compagnie de Fernand DEBRAY par le milicien GESLIN. Incarcéré à Jacques Cartier le 31 mai 1944, il est dans le convoi de déportés à destination de l'Allemagne. Le 6 août 1944, lors du mitraillage du convoi à Langeais, il est tué de trois balles de mitrailleuse. Son dernier souffle a été recueilli par Bernard Bougeard de Guipry. ADIV 6ETP2-151

TARNO ou TANNOT Yves, né le 28 octobre 1923.  Déporté de Rennes le 2 août 1943 vers Belfort puis transféré vers le KL Natzweiler le 26 août 1944(Matricule: 24058). Autre lieu de déportation: Dachau. Sort inconnu. (Source: Témoignage d'Émile Mainguy)

TASCHER (Narcisse, François, Marie), né le 29 juin 1889 à Bruz (35). Agent du réseau C.N.D.  Castille à partir de novembre 1942. Retraité de la S.N.C.F., il résidait à la Hanterie Le-Genest Saint-Isle en Mayenne  quand il a été arrêté le 3 juin 1944. Avant sa retraite, il faisait partie de la Loge maçonnique de Laval en tant que concierge. Incarcéré au-Mans, puis Angers, il est dans le convoi de déportés politiques qui quitte Angers le 6 août vers Belfort. Il est déporté de Belfort le 29 août 44 vers Neuengamme. (matricule 43690). Il décède le 12 mars 1945 à Hamburg. (Sources: JO: 251-28 octobre 1999 - AC 21P542 913.)

TASSEL Jean Louis, né le 20 août 1918 à Louargat (22). Il faisait parti du groupe Maréchal Joffre, mouvement de Résistance F.T.P.F. dans le secteur Nord II des Côtes-du-Nord, ayant pour sergent chef , Roger KERBELLEC, sous le matricule 2.347. Arrêté le 24 mars 1944, il est incarcéré à Saint-Brieuc, puis Rennes. Il est dans le convoi parti de Rennes début août 1944 vers Belfort puis déporté au KL Natzweiler le 26 août 1944. (matricule: 24051). Autres lieux de déportation: Dachau, Flossenbürg. Il décède le 3 mars 1945 à Flossenbürg.

TENNEGUIN Raymond, né le 9 janvier 1895 à Chouzé-sur-Loire (37). Père de cinq enfants. Traiteur, il est arrêté pour actes de résistances le 22 juin 1944. Il habite Chaouzé-sur-Loire. Emprisonné à Tours, il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes. Le convoi reconstitué à La-Ville-aux-Dames, repart le 10 août vers Belfort. Il est ensuite transféré de Belfort le 29 août vers Neuengamme. (matricule: 43829). Autre lieu de déportation: Wilhelmshaven où il décède le 23 janvier 1945.

TERRIERE René alias Xavier DICK, né le 9 juin 1905 à Saint-Agnant-les-Marais (17). Responsable FFI de la Région M3. Arrêtée le  21 juillet 1944 à Orvault, par la Gestapo en compagnie de Jacques et Madeleine Meury. Interné à la prison Lafayette de Nantes, il fit partie du convoi de prisonniers qui fut évacué de Nantes et parvint à Belfort le 15 août 1944. Transféré de Belfort le 29 août 44 vers le KL Neuengamme. (matricule: 43862). Lieu de déportation: Wilhelmshaven où il décède le 28 novembre 1944. Source: AVCC Caen.

THANGUY Marie , une femmes enceinte à Langeais

Marie, Emilie, Francine,  THANGUY est née RABIN le 27 août 1923 à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor). Arrêtée à Rennes pour faits de résistance (Réseau P2), elle est internée à la prison Jacques Cartier de Rennes (Ille-et-Vilaine) du 7 avril 1944 au 3 août 1944. Elle fait partie du convoi  de déportés partant de Rennes à destination de l’Allemagne. Le train comporte 1500 hommes et femmes, selon l’un des déportés. Elle est alors enceinte de 7 mois.  Le 6 août 1944, le train s’arrête à Langeais (Indre-et-Loire) en fin d’après-midi. Le maire M. Boisseau parlemente avec les Allemands pour qu’ils acceptent un ravitaillement par la Croix-Rouge. De l’eau et des vivres sont distribués. Dans la soirée, des avions alliés mitraillent à plusieurs reprises le convoi. C’est ainsi que beaucoup de ses camarades tentent de s’évader. Plusieurs réussissent. Marie Thanguy n’a pour but que de s’abriter des balles. Des secouristes et des habitants de Langeais viennent en aide  aux victimes. La panique et la confusion grandissent parmi les déportés. Elle en profite pour accoster deux jeunes gens et s’éloigner avec eux.  Ainsi Marie Thanguy réussit à s’évader. Les deux volontaires s’appellent Michel Grandpieire et Jean Pedoille, médecin. Ils se dirigent chez les parents de Michel Grandpieire, à 2 kms de la gare. Elle y reste le temps que les troupes allemandes quittent la ville. Le train repart le surlendemain du mitraillage. Jean Pedoille certifie qu’elle n’avait ni bagage, ni papier, ni argent. Marie Thanguy met  au monde un garçon  le 17 octobre 1944. Elle est domiciliée au château de Monthorin, à Louvigné-du-Désert (Ille-et-Vilaine) à la date du 13 février 1951.

Internée résistante. Source: AVCC, Caen, 21 P 681 240

Daniel Heudré

THEPAUT François, né le 27 août 1923 à Cast (Finistère). Arrêté en mai 44 à Plogonnec (Finistère). Arrêté le 16 mai 1944 lors d'une rafle suite à des sabotages contre l'ennemi. Interné à Châteaulin, puis à la prison Saint-Charles à Quimper et au camp Margueritte de Rennes. Il est embarqué dans le convoi qui quitte Rennes début août 1944 à destination de l'Allemagne. Il s'évade en cours de transport à Langeais le 6 août 1944. Source: DAVCC Caen. Article

THEPENIER René, né le 8 octobre 1907 à Corbigny (Nièvre). Résidant 1 rue du château à Angers. Il est dans le transport parti de Rennes début août 1944 en direction de Belfort, puis est déporté le 29 août 4194 vers Neuengamme. (matricule 44155). Autre lieu de déportation: Wilhelmshaven. Revenu des camps.

THEPOT Marc, né le 12 août 1895 à Quimperlé (Finistère). Il est déporté de Rennes début août 1944 vers Belfort puis transféré au KL Natzweiler le 26 août 1944. (matricule: 24057). Autres lieux de déportation: Dachau, Mauthausen,Ebensee. Décédé le 8 février 1945.

THESTA Georges, né le 10 septembre 1922 à Tours. Il habite 29, av Proudhon à Tours. Opérateur-Linotypiste. Membre du maquis de Ligueil. Il est arrêté le 6 août 1944 au château de Coby à Montbazon. Emprisonné à Tours, il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes. Le convoi reconstitué à La-Ville-aux-Dames, repart le 10 août vers Belfort. Déporté le 29 août 1944 vers Neuengamme. Décédé le 4 mai 1945 à Malchow. Non identifié sur le mémorial des déportés de France. (Il sera rajouté prochainement dans la base FMD)

THIBAULT Monique, née le 13 avril 1926 (de Vitré). Libérée le 27 août 1944 à Belfort.

THINES Victor. Arrêté en avril 44 à Quimperlé. Il s'évade à Langeais.

THOBY Albert, né le 4 février 1900. (de Saint-Nazaire). Il est libéré le 25 ao^t 1944 à Belfort.

THOMAS (Commandant). Tué par un soldat allemand (Wankel) à Vivy. (Témoignage d'Yvonne Kervarec.

THOMAS Jean, né le 4 juillet 1920 à Saint-Aubin -du-Cormier (35). Bourrelier, demeurant rue du château. Réfractaire maquisard, il est arrêté sur dénonciation, par la Milice le 30 juillet 1944 à Saint-Aubin-du-Cormier avec PUPETTO et Francis MASSON. (réseau Oscar Buckmaster). Transférés à Rennes où ils sont interrogés, ils sont embarqués dans le convoi qui quitte Rennes début août. Tous les trois réussissent à s'évader à Saint-Mars-Désert. (Source de la photo: Daniel Heudré)

 

THOMAS Jean, né le 20 août 1920 au Mans (72). Arrêté par les Allemands face à l'Hôtel de la Poste à Laval, le 29 juillet 1944 en compagnie de René BOITIN, Désiré HEUSDENS et Daniel PERIBOIS. Porteurs de 3 grenades, de pansements anglais et de 3 chargeurs de mitraillette Sten. Rassemblés à la mairie, ils sont internés 2 jours à la prison de Laval, puis dirigés en camion à Angers 25 à 30 prisonniers faisait partie du convoi Au  bout de quelques jours il se trouve dans le convoi parti d'Angers le 6 août 1944 (Convoi mitraillé à Saint-Patrice). Transféré de Belfort le 29 août vers Neuengamme. Matricule: 43678). Lieu de déportation: Wilhelmshaven. Libéré le 8 mai 1945 dans la Baie de Flensburg.  Source: Fichier de Caen.

THOMAS Joseph,, né le 15 mars 1923 à Crozon (29).  Domicilié à Quéméneven (29) au moment de son arrestation.  Il est dans le convoi parti de Rennes début août 1944 vers Belfort puis est déporté vers le KL Neuengamme le 29 août 1944. Autre lieu de déportation:  Wilhelmshaven. Disparu

THOMAS Louis. Abattu lors de son évasion à Saint-Mars du Désert le 4 août 44

THOMAS Louis, né le 20 décembre 1899 à Locmiquellic (56). Convoi arrivé à Natzweiler le 26 août  1944 en provenance de Belfort. (matricule 24056. Libéré le 30 avril 1945 à Allach. Autre lieu de déportation: Dachau.

THOMAS Prudent, né le 22 septembre 1890 à Cancale (35). Il était administrateur en chef 1ère classe dans la Marine marchande. Il est arrêté le 1er août 1944 par les autorités allemandes à son domicile au Croisic pour faits de Résistance. Interné à la prison La Fayette à La Baule puis transporté vers Nantes. Son corps est retrouvé le 6 août 1944 à Vivy dans le Maine-et-Loire. Source: AC 21 P 402 427 

THOREAU Gaston, né le 21 juillet 1905 à Cherves (86). Gendarme de la Brigade de Montrésor, père de trois enfants. Arrêté par la Gestapo et la milice le 27 juillet 1944 avec un groupe de 64 personnes. Emprisonné à Tours, il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes. Le convoi reconstitué à La-Ville-aux-Dames, repart le 10 août vers Belfort. Il est ensuite transféré de Belfort le 29 août vers Neuengamme. (matricule 43759). Autre lieu de déportation: Wilhelmshaven. Décédé le 14 mars 1945 à Wilhelmshaven.

THOUEMENT André. Évadé à Saint-Mars-du-Désert le 4 août 1944. Frère de Robert, tué à Saint-Mars-du-Désert.

 

 

 

THOUEMENT Robert. Lors de sa tentative d'évasion à Saint-Mars-du-Désert, grièvement blessé à la main droite il s'arrête et se rend, croyant avoir la vie sauve. Hélas! les Allemands l'achèvent sur place d'une balle dans la tête.

THOUEMENT Robert, né le 14 janvier 1923 à Plouagat (22). Évadé à Langeais, puis repris, il s'évade une nouvelle fois à Saint-Pierre-des Corps. Repris, il s'évade à Belfort et prend contact avec la Résistance.

THOUVENOT Gaston, né le 12 janvier 1896 à Plenée-Jugon (22). Arrêté sur dénonciation, le 23 décembre 1943 à Dol-de-Bretagne. Déporté de Rennes le 2 août 1943 vers Belfort puis transféré vers le KL Natzweiler le 26 août 1944. (matricule: 24055). Il décède le 1er février 1945 à Dachau. Source  ACP 27 P6 Caen

THURIAL Jacqueline, née le 22 février 1922 à Veretz (37). Canteuse. Mère de deux enfants, elle habite 20 rue Grécourt à Tours. Elle est arrêtée le 26 juin 1944 pour avoir donné des renseignements à la Résistance. Elle est emprisonnée à Tours et se trouve dans le convoi venant de Rennes et reconstitué à La-Ville-aux-Dames le 10 août en direction de Belfort. Elle est ensuite déportée le 1er septembre vers le KL Ravensbrück. (matricule: 62902). De là elle est transférée le 18 novembre 1944 à Schlieben, dans l'usine Hasag (fabrication d'armes anti-char) - matricule 15240. Ce camp était un Aussenkommando de Buchenwald: environ 250 femmes de France y furent internées entre septembre 1944 et avril 1945. Elle est libérée le 21 avril 1945 à Schlienen.

TIRARD PHILIPPE Marguerite. Libérée à Belfort et dirigé vers le camp de Giromagny

TISSERAND Bernard, né le14 juillet 1921 à Bourges (Cher). Convoi 453 parti de Belfort le 29 août 44. (matricule 43637). Arrivé à Neuengamme le 1er septembre 44. Décédé à Wilhelmshafen le 5 avril 1945.

TOCHEPORT Lucienne, née Métais, le 30 janvier 1907 à Ferrière-sur-Beaulieu (37). Femme de René. Elle est arrêtée lors de la rafle de Loches du 27 juillet 1944 à Loches, pour avoir hébergé des maquisards. Elle est emprisonnée à Tours et se trouve dans le convoi venant de Rennes et reconstitué à La-Ville-aux-Dames le  7 août en direction de Belfort. Elle est ensuite déportée le 1er septembre vers le KL Ravensbrück. (matricule: 62903). Autres lieux de déportation: Genshavenn, Oranienburg. où elle sera libérée le 22 avril 1945.

TOCHEPORT René, né le 3 mars 1906 à Descartes (37). Industriel. Il habite Les Petites Maisons à Loches. Arrêté par la Gestapo et la milice le 27 juillet 1944 avec un groupe de 64 personnes pour avoir hébergé des maquisards. Emprisonné à Tours, il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes. Le convoi reconstitué à La-Ville-aux-Dames, repart le 10 août vers Belfort. Il est ensuite transféré de Belfort le 29 août vers Neuengamme. (matricule: 43880). Autre lieu de déportation:  Wilhelmshaven. Il décède le 5 avril 1945.

TORTRAY Léandre. Évadé à Langeais

TOULGOAT Laurent Joseph est né le 9 mars 1897 à Quimperlé (Finistère). Il est comptable et est domicilié à la cité de Kérisole, à Quimperlé. Il entre en Résistance le 1er janvier 1943.  Informateur du réseau Alliance, il fournit des renseignements précis sur les ouvrages militaires de la côte du Morbihan. Il est arrêté par la Gestapo  le 13 mars 1944  à Hennebont (Morbihan), suite à une dénonciation d’un agent double à la solde de l’ennemi, en compagnie d'Émile Audran , de Noël de Thoury, Pierre Poulichet et Désiré Le Levé. Il est interné du 13 mars  à juin 1944 à Vannes et de juin 1944  au 3 août 1944 à Rennes. Il est dirigé vers l’Allemagne dans le train de déportés en partance de Rennes. Il côtoie d’autres prisonniers dans les wagons à bestiaux d’où il réussit à s’échapper le 9 août 1944, lors du bombardement du train par les avions alliés à Langeais. Il s’évade à Thénioux, dans le Loir-et-Cher et  trouve hébergement le 10 août chez l’abbé Marcel Valoche. Depuis cette date, il exerce comme sous-lieutenant dans les Forces françaises de l’intérieur (FFI) dans l’Indre. Il décède le 21 février 1958 à Lorient (Morbihan). Interné résistant. Chargé de mission 2de classe.

SOURCE : AVCC, Caen, 21 P 683 428

Daniel Heudré

TOULLEC Vincent, né le 12 mai 1924 à Plouescat (29). Coffreur. Il entre dans la Résistance le 15 octobre 1943, groupe de Plouescat du groupement Guissény.  Il est arrêté le 2 mai 1944 par la Gestapo, avec Yves L'AZOU et François PLEIBER à Plouescat pour avoir participé à un parachutages d'armes destiné aux FFI, le 2 mai 1944.  Interné à la prison Pontaniou de Brest puis au camp le 2 juin 1944. Il se trouve dans le convoi de prisonniers parti de Rennes le 3 août 1944 à destination de l'Allemagne. Il s'évade en cours de transport à Saint-Mars-du-Désert le 4 août 1944. Il rejoint le groupe Guissény le 19 août et participe aux combats à la pointe de Corsen-Kérangur-Le-Conquet et le siège de Brest.  AC 123 196 - 116 295.  Son témoignage

 

TOULLEC  OFFRET Marie Louise, née le 19 mai 1898 à Landerneau (Finistère). membre du réseau Turquoise. Elle est déportée de Rennes début août 1944 vers Belfort puis est transférée le 1er septembre 1944 vers Ravensbrück. (matricule 62867). De là elle est transférée le 18 novembre 1944 à Schlieben, dans l'usine Hasag (fabrication d'armes anti-char) - matricule 15241. Ce camp était un Aussenkommando de Buchenwald: environ 250 femmes de France y furent internées entre septembre 1944 et avril 1945. Elle est libérée le 21 avril 1945 à Schlienen.

 

 

TOUPIN François Robert, né le 13 novembre 1905 à Scaër (Finistère). Arrêté par la Gestapo le 18 mai 1944 à Scaër pour son activité au sein du Bataillon F.T.P.F.."Louis d'Or". à l'auberge du Cheval Blanc où il était en pension. Interné à Quimperlé 3 jours, puis dirigé le 21 mai à Saint Charles à Quimper. le 10 juin il a été dirigé vers Rennes. Le 3 août 1944, il se trouve dans le convoi à destination de l'Allemagne. Il s'évade en cours de transport à Saint-Mars-du-Désert le 4 août 1944. Source: Archives de Caen.

TOUZE Aristide, né le 28 décembre 1900. (de La-Montagne par Nantes). Libéré le 26 août 1944 à Belfort..

TREHIEN Louis. Originaire de Saint-Quay-Portrieux

TREMION Marcel est né le 5 août 1910 à Fougères (35). Il a été arrêté le 27 juin 1944 à Saint-Marc-sur-Couesnon au moment de l’attaque du maquis près du moulin d’Everre en Saint-Marc-sur-Couesnon, avec Henri Le Breton, Marie Louise Tual, Lucien Bigot et Jean Coquelin, comme otage par les miliciens et les Allemands. Incarcéré au camp Margueritte, il est déporté le 2 août 1944 de Rennes vers Belfort, puis est transféré vers le KL Natzweiler le 26 août 1944. (matricule 24059). Décédé à Dachau. Source  ACP 27 P6 Caen

TRICHARD Bernard est né le 29 septembre 1922 à Rennes. Domicilié , boulevard du Haras à Lamballe, il a été arrêté le 12 juin 1944 à Lamballe, par la Gestapo, alors qu’il était en mission commandée par son chef de secteur du maquis de la Malhoure, le commandant Gilles. Incarcéré à Guingamp du 13 juin au 20 juin 1944, puis transféré au camp Margueritte du 21 juillet au 3 août 1944, date à laquelle il s’évadait du train qui le conduisait en Allemagne.

tromeur.jpg (29481 octets)TROMEUR Maurice, né  le 19 avril 1915 à Saint-Marc (29). Lieutenant. Arrêté le 15 mai 1944 à la suite du parachutage du 11 mai (Terrain du pont de Pénity). Détenu quelques jours à Carhaix (Finistère)(Château-Rouge), puis transféré à la prison Saint Charles de Quimper,  puis au camp Margueritte de Rennes, il est dans le convoi parti de Rennes le 3 août 1944 en direction de Belfort. Il s'évade lors du transport à Saint-Pierre des Corps le 10 août 1944. (Document)

 

TROTTIER Marcel, né le 26 octobre 1920 à Loches (37). Sécrétaire de police, il est arrêté lors de la rafle de Loches le 27 juillet 1944. Emprisonné à Tours, il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes. Le convoi reconstitué à La-Ville-aux-Dames, repart le 10 août vers Belfort. Il est ensuite transféré de Belfort le 29 août vers Neuengamme. (matricule 43848). Lieux de déportation: Wilhelmshaven, Farge, Homeburg. Il est libéré le 11 mai 1945 dans la Baie de Flensburg

Marie Louise Tual déportée TUAL Marie-Louise, née le 21 mai 1911 à Saint-Marc-sur-Couesnon (35). Elle habite la ferme des Guérêts avec sa mère et son fils de deux ans. Elle est arrêtée comme otage avec Henri Le Breton, Marcel Trémion, Jean Coquelin et Lucien Bigot le 27 juillet 1944 à Saint-Marc-sur-Couesnon comme otage par les miliciens et les Allemands. Incarcérée à la prison Jacques Cartier elle fait partie du dernier convoi de détenus à destination de l'Allemagne. Elle est libérée à Belfort le 27 août 1944. La Préfecture lui donne un peu d'argent pour son retour. Elle se réfugie en Suisse. Elle est de retour à Saint-Jean-sur-Couesnon le 13 octobre 1944. Source: ACP 27 P6 Caen. (Son témoignage)

TURPIN Robert, né le 30 janvier 1912 à Barsac (33). Industriel à Plërmel. Membre des Corps Francs Vengeance du Morbihan (groupe de Ploërmel). Il est déporté début août 1944 de Rennes vers Belfort, puis est transféré le 29 août 1944 vers KL Neuengamme. (matricule 44034). Autre lieu de déportation: Wilhemshaven. Il décède le 28 novembre 1944 en déportation. (Papiers le concernant déposés à la BDIC de Nanterre). Source: ACP 27 P6 Caen.

 

f2gr15.gif (202 octets)  fgr15.gif (168 octets) fd15.gif (168 octets)

Plan du site | Liste des déportés | Liste d'évadés | Liste des femmes déportées

  accueil-mdg1.gif (1380 octets)