accueil-mdg1.gif (1380 octets) f2gr15.gif (202 octets)  fgr15.gif (168 octets)  fd15.gif (168 octets)

Le dernier convoi de Rennes  dit "train de Langeais"
Le camp de Natzweiller-Struthof  

                     24/08/2015

Pour enrichir la mémoire du passé, nous recherchons des témoignages ou des documents  sur ce convoi de déportés  

 

 

Témoignage de l'abbé Maurice Barré5

A la sortie du village de Rothau, une femme me dit:"C'est la montée du calvaire qui commence, monsieur l'Abbé.". Ces paroles sont la preuve irréfutable que la population civile savait ce qui se passait dans ce camp."

La montée vers le camp durera deux heures., au pas de course parfois pour provoquer des retardataires. Deux déportés tombés à terre sont abattus froidement par leurs gardiens."Ces  deux victimes , lâchement assassinées, étaient de Rennes, soit du camp Margueritte soit de la prison Jacques Cartier, l'un et l'autre étaient très jeunes , dix-huit à vingt ans.

J'avais tellement été brutalisé que je suis tombé évanoui en arrivant au camp et que j'ai été admis d'urgence au revier par le docteur Suire, de Niort.

Au moment de la "toilette" d'arrivée, mes compagnons d'exil étaient étonnés de me voir, croyant que c'était moi qui avait été abattu, tellement des gardiens s'étaient acharnés sur moi au moment de la mise en colonne à Rothau."

Fin août , le camp prévu pour 4.000 prisonniers en compte 7.000.

Le 1er septembre 44, un nombre important de résistants d'hommes et de femmes , "Alliance" et du groupe GMA Alsace-Vosges de la région du groupe  sont massacré Pendant deux jours, le four crachera ses fumées.( Ce jour là, le général Delestraint arrêté en juin 43 se trouvait présent).

Devant la poussée des Alliés, le camp est vidée assez rapidement. Les déportés sont dirigés vers le camp de Dachau .Nous avons retrouvé la trace d'un convoi parti le 6 septembre 44. Ce camp  sera libéré le 29 avril 1945 par les Américains. A partir du 30 avril soit quelques heures avant leur libération, les SS avaient prévu  d'exterminer tous les prisonniers du camp sur ordre d'Himmler:"

"Ce qui s'est passé à Buchenwald ne doit pas se reproduire à Dachau. Aucun des prisonniers ne doit tomber vivant  entre les mains de l'ennemi pour être utilisé pour la propagande"

"Signé Himmler

 

Au total, on estime à environ 47 000 le nombre des déportés qui ont été internés au camp du Struthof et dans ses Kommandos extérieur, 11 000 d'entre eux y sont morts, victimes des sévices infligés par les nazis. Ce camp d' une superficie d'environ 4,5 hectares, est entouré d'une double clôture électrifiée, à l'intérieur de laquelle ont été édifiés 18 baraquements. Lorsque le camp de Natzweiler-Struthof a été libéré le 23 novembre 1944 par les troupes alliées, il était vide

 

Source
2 Témoignage d'Angèle Deplantay: Redon sous l'occupation (Mercredi 29 février 1984 Les informations Le pays)
5 La Bretagne au combat 1939-1945 J Darsel Ed: Le Signor -Page 82


   

           f2gr15.gif (202 octets)  fgr15.gif (168 octets)  fd15.gif (168 octets)        Pourquoi cet acharnement des Allemands

Plan du site  | Liste de déportés Liste de femmes déportées

  accueil-mdg1.gif (1380 octets)