accueil-mdg1.gif (1380 octets)  f2gr15.gif (202 octets)  fgr15.gif (168 octets) fd15.gif (168 octets)

 Plan du site

Le dernier convoi de Rennes  dit "train de Langeais"
Combien étaient-ils ?

      Pour enrichir la mémoire du passé, nous recherchons des témoignages ou des documents  sur ce convoi de déportés  

 

  09/09/2016

Les Allemands s'étaient placés à l'avant et à l'arrière du train. En fin de convoi, les Allemands avaient disposé une mitrailleuse et des canons de D.C.A. Le convoi était couvert de branchages.

"Nous sommes 2.000 résistants plus des droits communs, des prisonniers alliés du front de Normandie et des déserteurs allemands" Pierre Héger 1. (En réalité, j'ai identifié que 3 droits commun dans ce convoi)

"Arrivées à Langeais, nous avons appris que le train cette fois ne passerait plus, les ponts sur la Loire étant tous coupés, ce qui était vrai, et nous attendions la délivrance parce que nous étions presque deux mille (Françoise Elie).

"Sur les 1 500 à 2 000 résistants embarqués vers l’Allemagne les 2 et 3 août 1944"( Raymond Le Pen)

Il est difficile de connaître aujourd'hui le nombre exact d'hommes et de femmes transportés dans ces 2 derniers convois. La prison Jacques Cartier avait été vidée des résistants prisonniers ainsi que son annexe, le camp Margueritte.  On peut estimer à moins de 1230 prisonniers, civils et militaires, au départ de Rennes (mis à part les mutins allemands). Avec la montée de nouveaux prisonniers à Nantes et à la Ville-aux-Dames, le chiffre de 1600 peut être avancé. 

  • Les mères, les femmes et les sœurs des maquisards que les Allemands emmenaient comme otages. (150 selon Yvonne Kervarec). Dans le convoi du 3 août, les femmes se trouvent dans le premier wagon avec 4 gardes allemands.(Il n'y avait pas de gardiens dans les wagons des hommes qui étaient verrouillés). Au Lion d'Angers, dans le convoi unique, il y avait 3 wagons de femmes.

    (J'ai recensé à ce jour 210 femmes dont 147 partis de Rennes).

  • Le stalag 221, situé au camp de la Marne à St-Jacques a été totalement évacué dans la nuit du 2 au 3 août. plus de 409 prisonniers américains, canadiens et britanniques , mais aussi 300 "Sénégalais", mi-prisonniers, mi- travailleurs corvéables. Certains ont été tués lors du mitraillage du convoi à Langeais.
    Avec l'afflux de nouveaux prisonniers qui arrivent de la zone de combat de Normandie, les Allemands envoient le 5 juillet, vers Tours, 400 Américains, Canadiens et Britanniques vers Tours. C'est probablement le dernier convoi avant celui du 2 août 44.  (Témoignage du major Don Learment). Dans cette hypothèse, en comptabilisant les blessés sortis de l'hôpital le 5 juillet, c'est environ 448 PG qui seraient montés dans le convoi.
     

  • Il y avait des marins allemands, sous-mariniers venus de Lorient 3 ( Des déserteurs qu'on emmenait en Allemagne pour être jugés)

  • Le nombre de gardiens devaient être important ( Plus de 300). "

"plus de 300 Allemands se nourrissaient sur nos parts".(Françoise Elie)

  • A La Ville-aux-Dames, près de Tours  le convoi reconstitué repart le 10 août avec d'autres personnes arrêtées  dans le Maine-et-Loire, dans la Mayenne, en Charente-Maritime (venues de Poitiers), dans les Deux-Sèvres et en Indre-et-Loire. Dans ce groupe d'au moins 140 personnes, figure une quarantaine de gendarmes et de policiers de ce dernier département, raflés le 27 juillet 1944 à Loches, par la Gestapo et la Feldgendarmerie assistées de la milice et plus de 115 détenus du convoi mitraillé à Saint-Patrice. (Soit 242 nouveaux prisonniers identifiés)
    A La-Ville-aux-Dames, Paul Héger a dénombré plus de 80 wagons.1
     

  • A Dijon, une vingtaine de femmes montent dans le convoi.

Estimation  (au 09/09/2016) de la constitution du convoi arrêté à Langeais

Catégories

NB

Commentaires

Nb de wagons
(Moyenne de 40 à 50 par wagon)

Nombre de personnes (hors PG) identifiées
au départ de Rennes:

Comptage précis du 09/09/2016

618

Sont décomptées les  personnes évadées

 

12 à 15 wagons au départ de Rennes

Évadés  non identifiés

<50

Ceux de Langeais probablement moins de 50

1 wagon

Prisonniers  de guerre

409 à 448 environ

19 officiers et 8 blessés dans le wagon où se sont évadés 18 prisonniers à St-Martin-de-le-Place

Témoignage EGAN

 (45 hommes par wagon environ (Témoignage de William Dale Harriman)

Sources: Témoignage de Pierre BOURDAN et d'EGAN

 D'après le témoignage d' Edward C. JENKINS, prisonnier américain qui s'est caché dans le camp le 3 août, le camp a bien été évacué. Ce qui implique que les 300 à 350 prisonniers de guerre alliés sont bien montés dans le convoi.

 

Je comptabilise 278 prisonniers alliés sortis de l'hôpital après le 7 juillet 1944 et qui seraient montés dans le convoi (31/12/2012)

 

"Nous étions environ 300 Américains, dont 20 officiers, et environ 300 Sénégalais." Témoignage EGAN

 

"La duchesse de Talleyrand m'a parlé de ce convoi  qui est passé la veille à Langeais; il contient mille deux cents déportés  et six cents prisonniers de guerre américains". (Jeanne Héon Canonne. Les hommes blessés à mort crient. Page 81)

 

Prisonniers sénégalais 300    

Total provisoire  en dehors des prisonniers allemands (pour les deux convois)

au départ de Rennes

<1372

.

15 à 18 wagons

Témoignage du capitaine Charles HALL: (convoi parti de la Prévalaye le 3 août)

"nous avons trouvé un train de 20-25 voitures en attente, largement camouflé avec des branches. Il y avait environ 80 gardes avec nous."

 

 

Prisonniers allemands et déserteurs

100

Témoignage de Dudka

2 wagons

 (Dudka ). Il (Un Allemand) m'a dit qu'il y avait eu un complot contre Hitler dans la Luftwaffe et qu'il y avait 100 prisonniers de la Luftwaffe qui se trouvait dans le convoi. Ces prisonniers étaient enchaînés avec un boulet.

Un de ces prisonniers s'est échappé à Dijon

 

Gardiens

160

4 gardiens par wagon pour les femmes et 2 gardiens par wagon pour les hommes

8 wagons
Charles HALL du deuxième convoi: "Il y avait environ 80 gardes avec nous."

 

60 soldats et officiers allemands montent dans le convoi à Nantes

60

.

2 wagons

 

      

1

Association pour le Développement des Activités du Musée de Rennes-La Libération de Rennes -"De la drôle de guerre à la libération de Rennes" Elèves du Collège de Chartres de Bretagne -Page 84

2

Thomas et Legrand - -"39-45 Finistère" - Le Finistère dans la guerre" -Editions de la Cité

3

Thomas et Legrand - -"39-45 Finistère" - Le Finistère dans la guerre" -Editions de la Cité  Page 307

 

Georges Le Breton - Le refus du destin. 1939-12945. Edition SILOE 1994

 

Exécutez l'Air Commodore. Eddy Florentin et Claude Archambault- Flammarion.

 

Héon-Cannone, Jeanne, Les hommes blessés à mort crient, Editions du Chalet, Paris, 1966

 

Anne Guehenno - L'Epreuve

   
   
 

       

                                                   f2gr15.gif (202 octets)fgr15.gif (168 octets)fd15.gif (168 octets)   Les différents lieux d'embarquement

Plan du site  | Liste de déportés  | Liste de femmes déportées | Liste des évadés

    accueil-mdg1.gif (1380 octets)