20/03/2010

menu01[1].gif (402 octets)

LES APPELS A LA POPULATION LIBEREE

 

La 12ème Compagnie qui avait donc ses quartiers entre le château de Monterfil et celui de Paimpont. jusqu’à son regroupement à Coëtquidan le 23 août 44 était toujours sous influence F.T.P.. A la demande de l’État-major F.T.P., des appels à la population ont été affichés dans les mairies, tels ceux qui suivent affichés à Monterfil.

(Document)

APPEL À LA POPULATION

La Libération du territoire entre dans sa phase décisive. Les troupes américaines sont entrées en Bretagne. Elles approchent de nos régions.

Tous les hommes valides doivent par tous les moyens dont ils disposent saboter les arrières de l’ennemi, couper ses communications, entraver sa retraite.

Ils doivent si possible rejoindre les Forces Françaises Intérieures de la Région.

Restez calmes, soyez prudents et disciplinés

La France compte sur tous ses citoyens

Courage, soyez avec nous.

En avant pour la victoire et la Libération de notre Patrie

F.F.I. _ F.T.P.

 

Document)

FORCES FRANCAISES INTÉRIEURES

AVIS A LA POPULATION DE MONTERFIL

Les Américains ont atteint notre région. Le drapeau tricolore flotte à la mairie. Vous avez accueilli son retour avec émotion. Vous êtes LIBÉRÉS.

Cependant des allemands sont encore dans nos régions où ils errent par bandes dangereuses. Il faut les faire prisonniers ; les empêcher de se livrer à des actes dangereux.

Cependant des mauvais français au service de l’ennemi ou des étrangers douteux ; ceux qui par leurs actes et leurs dénonciations ont livré les nôtres aux bourreaux et semé le malheur dans bien des foyers, s’enfuient espérant ainsi échapper à leur juge : le peuple. Il faut les retrouver et les remettre à la justice militaire car ce sont des TRAÎTRES.

Les F.F.I. sont chargés de mettre de l’ordre et de se livrer aux opérations de nettoyage selon les directives de leur état major en accord avec nos alliés américains. Elles seules ont reçu cette mission.

Elles ne faibliront pas. Nos groupes sont à l’œuvre.

Nos camarades des ouvriers des paysans, unis dans la même foi, inconnus de vous pour la plupart luttent encore. L’un d’eux, est tombé face à l’ennemi à Paimpont. Son nom s’ajoute à la liste trop longue de ceux qui sont morts en pleine jeunesse pour que nous retrouvions la paix et la sécurité de nos foyers.

Les F.F.I. poursuivront leur tâche.

Tous ceux qui n’appartiennent pas aux mouvements F.F.I. seront désarmés pour éviter les accidents ; pour éviter que des CRAPULES usurpant nos droits ne se livrent à des actes qui nous saliraient.

Mais il faut nous aider. Ne laissez pas tomber votre enthousiasme du premier jour. Sachez vous plier à la discipline du moment qui est toute militaire. Il faut nous défendre ; car ,

DES BRUITS CIRCULENT QUI ONT POUR BUT DE NOUS CRITIQUER INJUSTEMENT ET DE NOUS PRÉSENTER COMME DES GENS PEU HONNÊTES, QUI SE SONT LIVRÉS À DES ATROCITÉS, SANS ÂME ET SANS RELIGION.

CES BRUITS SON DES CALOMNIES lancés par des gens qui sans doute regrettent les années de misère et d’esclavage où chacun redoutait le lendemain.

FRANCAIS souvenez-vous des arrestations illégales , des massacres de patriotes, des TORTURES subies par les prisonniers des ennemis du peuple : LA MILICE. Pensez à celà avant de nous combattre. Soyez droits et justes.

Ne faites pas par vos critiques, par vos dissentions, le jeu de tous ceux qui nous ont fait du mal.

RESTEZ UNIS dans la joie de la liberté retrouvée et dans l’espoir de revoir très bientôt ceux qui sont loin de nous.

FAITES TAIRE les mal informés, les méchants, les jaloux ; et tous ceux qui n ous salissent pour mieux se camoufler.

DÉNONCEZ aux autorités régulières ceux qui se font passer pour la CONTRE RÉSISTANCE.

REJOIGNEZ NOS RANGS tous les jeunes.

DÉFENDEZ nous les anciens, ceux de 14-18 dont le coeur a été tant meurtri par la défaite de leurs fils et qui maintenant êtes fiers de voir nos 3 couleurs au clocher de votre village.

PLUS DE TRAÎTRES, de CALOMNIATEURS.

TOUS DEBOUT POUR REFAIRE UNE FRANCE FORTE, PROPRE, LIBRE

DIRECTION DÉPARTEMENTALE F.F.I.

ETAT MAJOR F.T.P.

      haut-bleu.gif (328 octets)        

Page d'accueil | Sommaire   |Page précédente  | Page suivante | Photos et documents  | Liens
  accueil-mdg1.gif (1380 octets)